Léonie Pernet

Image page artiste
Léonie Pernet

Léonie Pernet

Date
Lieu
Espace Gérard Philipe
Description

Crave (InFiné)

Léonie Pernet inspire le respect. Artiste insatiable, elle s’est d’abord consacrée à l'organisation de soirées techno-queer avant de parcourir le monde à la batterie pour son compatriote Yuksek. Elle a également composé de la musique pour le cinéma, avant de se jeter face à face avec le public pour apprivoiser sa propre musique. Son premier album Crave donne le vertige des nuits sans fin. On y retrouve une foule d’influences : dans le morceau African Melancholia on devine les animaux mécaniques de Marilyn Manson, dans Crave c’est le spectre baroque de Klaus Nomi qui apparait. Ailleurs ce sont les voix aériennes de Mansfield Tya, le souvenir de Jeanne Moreau, de Rachmaninov ou même de Philip Glass dans le très minéral Caribou. Un poème de François de Malherbe donne à Rose ses paroles quand, non loin, la sublime Hanaa psalmodie en arabe l’inquiétude d’être. Artiste inclassable, le musique de Léonie Perne n'est ni pop, ni classique, ni électro, ni chanson, mais tout ça à la fois. Un véritable shoot d'émotions !

 

Line-up : Léonie Pernet + Terrier + Magenta

 

Navette gratuite